Déc 02

Mon discours sur l’adhésion du Monténégro à l’OTAN

Je suis intervenue jeudi 1er décembre sur le protocole d’adhésion du Monténégro à l’OTAN, qui deviendrait alors le 29ème pays membre de l’organisation. La prise en compte du contexte géopolitique difficile du Monténégro est indispensable, mais  les enjeux démocratiques sont pour moi déterminants. Grâce à l’adhésion d’un pays à une organisation telle que l’Alliance transatlantique, que l’on peut efficacement promouvoir la démocratie et la paix, à l’intérieur de chaque territoire. J’ai approuvé avec mes collègues socialistes la ratification.

 

Déc 01

Adoption à l’unanimité à l’Assemblée de la loi pour les sapeurs-pompiers

sapeurs pompiersNous avons adopté, à l’unanimité, la proposition de loi socialiste pour améliorer la condition des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires. Ce texte, porteur de réelles avancées,  permet de valoriser un engagement citoyen, indispensable pour notre sécurité.

Tout sapeur-pompier volontaire, de plus de 55 ans, ayant cessé son activité après 20 ans de service au moins, pourra prétendre à une rente, calculée sur le nombre d’années de service.

La loi prévoit, pour les sapeurs-pompiers volontaires, de transformer le cadre juridique de la prestation de fidélisation et de reconnaissance (PFR) instaurée en 2004, afin de permettre l’acquisition de droits à pension, grâce un système par répartition.

Pour les sapeurs-pompiers professionnels, la loi instaure un nouveau cadre d’emploi de catégorie A+ composé de trois grades : colonel, colonel hors classe et contrôleur général. Des emplois fonctionnels de directeurs départementaux des services d’incendie et de secours (SDIS) devraient être également créés.

Enfin, l’indemnité de feu sera intégrée dans le calcul des pensions de retraite des sapeurs-pompiers professionnels et des directeurs départementaux des SDIS.

Le texte sera examiné au Sénat le 20 décembre.

Nov 28

L’ancrage territorial de l’alimentation adopté par l’Assemblée!

RTEmagicC_20160304_ancrage_territorial_de_l_alimentation__200_.jpgNous avons voté au sein du projet de loi Égalité et Citoyenneté, une disposition pour soutenir l’alimentation de proximité et la transition écologique de l’agriculture.

Grâce au Projet de loi « Égalité et Citoyenneté »,  les restaurants collectifs devront à partir de 2020 désormais proposer 40 % de produits locaux et de saison dont 20 % de produits bio.

La restauration collective constitue un levier majeur pour développer les circuits courts de proximité et la filière biologique locale.

Cette loi pourrait assurer des débouchés commerciaux locaux à de nombreux producteurs. Elle limitera ainsi l’importation de produits alimentaires (le déficit de la balance commerciale en  fruits et légumes étant près de 4 Milliards d’Euros).

De nombreuses collectivités ont prouvé qu’il est possible de s’approvisionner de cette façon sans surcoût : en agissant de façon volontariste sur le gaspillage alimentaire et en ajustant les menus, il est possible de proposer une alimentation  provenant des producteurs de la région.

Nov 28

Bilan annuel de mon activité parlementaire

Rendre compte de mon activité, aux citoyen.ne.s de la circonscription que je représente, est pour moi un devoir. Cela répond à l’obligation de transparence en démocratie !

Ce n’est pas facile de synthétiser une année de travail parlementaire. Ce document, retraçant mes activités et prises de position en 2016,  n’est bien sûr pas exhaustif.

Il permet néanmoins d’avoir une idée des engagements que j’ai défendus depuis un an.

J’espère qu’il vous semblera clair. Mon équipe se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Excellente lecture !

Nov 22

SANTÉ : création du congé de proche aidant au 1er janvier 2017

image proche aidantEn France, 8,3 millions de personnes (membre de la famille, ami.e, conjoint.e,…) soutiennent et accompagnent au quotidien un.e proche en perte d’autonomie. Le rôle de ces proches aidants est désormais reconnu dans la loi et une mesure très attendue de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, le congé du proche aidant, entrera en vigueur le 1er janvier 2017.

Tout en maintenant l’insertion professionnelle du ou de la salarié.e aidant, ce congé permet aux proches de consacrer du temps à l’aide d’une personne en perte d’autonomie. En transformant le congé de soutien familial en congé de proche aidant, cette mesure élargit les bénéficiaires de ce type de congé aux aidants sans lien de parenté avec la personne qu’ils aident et aux aidants de personnes accueillies en établissement. Il instaure également la possibilité, pour le ou la salarié.e, de transformer ce congé en période d’activité à temps partiel et assouplit ses modalités d’utilisation en permettant son fractionnement.

Cette nouvelle mesure vient compléter les actions mises en place par le Gouvernement depuis 2012 en faveur des proches aidants, qu’il s’agisse du « droit au répit » ou de la revalorisation ponctuelle de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Ce congé favorise une conciliation souple des temps d’aide et des temps de travail, au bénéfice des proches. Il était plus que temps de reconnaître leur investissement, afin de mieux accompagner ces personnes souvent seules face à la perte d’autonomie de leur proche.

Nov 22

Violences faites aux femmes : le rapport plutôt encourageant du Haut Conseil à l’Égalité

rapport 22112016 HCELe Haut Conseil à l’Égalité (HCE) entre les femmes et les hommes présente le bilan de la mise en œuvre du 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes :

Sur les 28 objectifs fixés pour 2014-2016, 12 sont atteints, 14 sont en cours de mise en œuvre, 2 n’ont pas été réalisés ou sont reportés.

Depuis 2014, il y a eu d’importantes avancées autour des 3 priorités :

  • « Aucune violence déclarée ne doit rester sans réponse » :
    les accueils de jour de proximité pour recevoir  les femmes ont augmenté: 42 sites dans 33 départements en 2012, 121 sites dans 100 départements en 2016;   plus de 300 000 professionnelles  formées depuis 2013).
  • « Protéger les victimes » :
    3000 ordonnances de protection ont été délivrées (+ 43% par rapport à 2011).
    Le téléphone d’alerte pour les femmes en très grand danger, est disponible dans 120 des 157 tribunaux de grande instance (TGI) en métropole.
  • « Mobiliser l’ensemble de la société » :
    3 campagnes nationales et une plateforme téléphonique anonyme et gratuite – 3919 – pour répondre aux femmes victimes de tous types de violences sexistes, 7 jours sur 7.

Mais les moyens financiers sont pour l’instant bien trop faibles pour faire face au fléau des violences à l’encontre des femmes.  Le HCE recommande la création d’un fonds interministériel « violences faites aux femmes » doté de 100 millions d’euros sur trois ans.

La part du budget  pour les droits des femmes  ne représentait que 0.0066% du budget général, soit 27 millions d’euros, alors que le coût des violences faites aux femmes est estimé à 2.5 milliards d’euros par an.

 

Nov 15

Ma question au Secrétaire d’Etat Alain Vidalies sur le financement de la SNSM:

Lors de la séance des Questions d’actualité au gouvernement, j’ai posé une question, suite à la tenue du Comité interministériel de la Mer (CIMer), sur le financement de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), qui reste difficile : les 7 000 bénévoles (dont 5 700 sauveteurs) sont souvent obligés d’organiser de nombreuses manifestations pour pouvoir récolter des dons.

Parmi plusieurs propositions, je suggérais dans mon rapport de juillet le rehaussement de la contribution de l’État à hauteur de 7,5 millions d’euros. J’ai souhaité savoir quelles étaient les solutions qui avaient retenu l’attention du Secrétaire d’État chargé de la Mer Alain Vidalies.
J’en ai également profité pour rendre hommage et remercier les sauveteurs en mer, qui assurent notre sécurité au quotidien.

Retrouvez ma question et la réponse du Ministre:

 

Nov 08

Ma question à Audrey Azoulay, Ministre de la Culture, dans le cadre de l’examen de la Mission Médias pour le PLF 2017

Nous examinions ce matin, mardi 8 novembre, en Commission élargie la Mission Médias du Projet de Loi de Finances pour 2017, et j’ai pu poser des questions à Madame la Ministre de la Culture Audrey Azoulay, notamment concernant l’accès souvent très difficile des handicapé.e.s et déficient.e.s – que l’on appelle « public empêché », à la lecture.

 

La réponse de la Ministre :

 

 

Nov 02

Ma question au Ministre André Vallini sur l’Aide Publique au Développement pour le PLF 2017

J’ai alerté le Ministre concernant les coupes financières dont le Fonds Mondial pour la lutte contre la tuberculose, le sida et le paludisme fait l’objet: c’est ce Fonds qui permet d’aider directement les populations les plus touchées par ces maladies qui tuent encore des millions de personnes chaque année. Il n’est donc pas admissible que la part de la France soit réduite.

 

La réponse du Ministre :

 

 

Oct 28

Une après-midi à Plouider

rencontre équipe municipale PlouiderCet après-midi, je suis allée à Plouider rencontrer l’équipe municipale.
Pendant une heure nous avons évoqué les différents dossiers de la commune.
Avec le maire René Paugam et les élus, nous avons échangé avec les  personnels de santé sur les difficultés de leur métier.

Puis nous sommes allés discuter avec Laurent et Eric Thomin dans leur exploitation, des problèmes de l’agriculture.

L’animatrice Estele Valesecchi nous a fait visiter la médiathèque et expliqué son fonctionnement.

La fin d’après-midi s’est terminée au Greg bar, avec les plouideroises et les plouiderois pour un café citoyen.

Articles plus anciens «