«

»

Avr 13

Hausse des exécutions dans le monde : la peine de mort est la négation de la dignité humaine

Le rapport annuel d’Amnesty international sur la peine de mort fait état de 3 117 condamnations dans 55 pays, dont 1 032 exécutions confirmées : l’année 2016 est la pire année jamais enregistrée. Il y a une très forte augmentation des condamnations à mort.

  • La peine de mort est abolie dans 141 pays; mais 57 pays l’autorisent encore. Elle est particulièrement féroce en Chine (pays le plus meurtrier), mais aussi en Iran, en Arabie saoudite, en Irak et au Pakistan. Ces pays sont responsables de 87% des exécutions.
  • Aux États-Unis, le nombre d’exécutions dans l’État de Géorgie a presque doublé par rapport à 2015 (passant de 5 à 9), il a quasiment été divisé par deux au Texas (passant de 13 à 7). Ces deux États sont responsables de 80% de toutes les exécutions recensées dans le pays.

Peine de mort dans le monde

légendeLa peine de mort relève de la vengeance, pas de la justice, et elle légitime la violence qu’elle prétend combattre. On ne défend pas les agressés en tuant les agresseurs. En plus d’être inhumaine, elle est inefficace : là où la peine de mort est en vigueur, le taux de criminalité ne baisse pas; alors que là ou elle est abolit, le taux de criminalité n’augmente pas.

L’abolition de la peine de mort, adoptée sous François Mitterrand, est une des plus grandes avancées sociétales de notre République. Nous devons continuer à mener le combat pour obtenir le plus rapidement l’abolition complète dans l’ensemble des pays du monde.

« Ni dans le cœur des hommes, ni dans les mœurs de la société il n’y aura de paix durable tant que la mort ne sera pas mise hors la loi » (Albert Camus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *