Sommeil

6 conseils pour recaler le sommeil des enfants avant la rentrée

Les vacances d’été riment toujours avec veillées tardives et grasses matinées quand il s’agit des enfants. La rentrée scolaire approche. Il est temps maintenant de redonner à vos petits anges les bonnes habitudes de sommeil. Nos six conseils pour les aider à reprendre un rythme adapté à l’école.

Faire comprendre aux enfants les bienfaits du sommeil réparateur

Les règles du sommeil changent parfois chez les enfants durant les vacances. Pourtant, c’est l’un des enjeux importants de leur santé et bien-être.

En fait, le sommeil contribue :

  • à l’épanouissement dès tout-petit,
  • au développement sur le plan physique, psychique et cognitif,
  • à la sécrétion des hormones de croissance,
  • au renforcement du système immunitaire,
  • à la bonne acquisition et au renforcement des apprentissages,
  • à l’amélioration de la concentration et de la mémoire,
  • au contrôle des émotions.

Selon les études des spécialistes, un enfant entre 3 et 10 ans doit dormir environ 10 à 13 heures par jour. Un manque peut lui engendrer des signes de fatigue comme :

  • les bâillements répétés
  • la sensation de froid
  • la somnolence
  • l’envie fréquente de se frotter les yeux

Les meilleures manières pour avoir un bon rythme de sommeil

S’entrainer progressivement à se coucher et se réveiller tôt

Après les repos estivaux, vous devez entrainer petit à petit les enfants à se coucher et se réveiller plus tôt jusqu’à atteindre l’heure habituelle pour leur redonner le bon rythme de sommeil. Il est possible d’établir une sorte de rituel en jouant à des activités plus calmes ou en lisant des livres de conte.

Préférer les siestes aux grasses matinées

Au début, les enfants peuvent avoir du mal à retrouver leurs bonnes habitudes de sommeil. Il vaut mieux ainsi rattraper le manque avec un peu de sieste plutôt que des grasses matinées. Cela permet d’éviter de les réveiller brusquement le matin.

Deux bons gestes à entreprendre avant de se coucher

S’endormir dans l’obscurité la plus totale

Certains enfants ont besoin d’être plongés dans l’obscurité la plus complète. Le moindre rayon lumineux peut suffire à les réveiller. Bien fermez ainsi les volets et les stores ou optez pour des rideaux occultants. Pour d’autres qui s’endorment quelle que soit la luminosité ou qui ont peur de la ténèbre, posez au mur une veilleuse ronde avec un halo orangé. Sachez que dormir avec la lumière peut affecter le rythme métabolique et favoriser même la dépression.

Éviter les écrans avant le coucher

Les écrans avant le coucher se révèlent une habitude très risquée chez les petits anges. Si le régime était un peu souple durant les vacances, adoptez des mesures plus restreintes pour recaler le sommeil avant la rentrée. L’effet négatif du flux bleuté perturbe entre autres l’horloge principale du cerveau.

Un petit coup de pouce pour se recaler

Pour booster un peu la stratégie de remise à niveau, rechargez l’hormone du sommeil des enfants ou la mélatonine avec la lumière naturelle du soleil. C’est un moyen parfait pour avoir des nuits paisibles. Une activité sportive régulière le matin peut améliorer aussi la qualité du sommeil de vos mêmes. En plus, elle apporte de nombreux effets bénéfiques à leur développement psychomoteur, leurs capacités cardiaques et respiratoires.

Pour conclure, faites en sorte que votre enfant adopte ces différentes étapes pour qu’il retrouve ses vieilles habitudes de sommeil avant d’aller à l’école. L’état de son éveil en dépend.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *